Tel : 01 39 52 85 90 E-mail : aaav@wanadoo.fr
Alain Taral

Alain Taral

 

Alain Taral a commencé dans les métiers du bois par la création et la réalisation de coffrets, tableaux, petits ameublements décorés de marqueterie. Dès 1989, il applique au livre son expérience en ébénisterie et marqueterie, et pour compléter sa formation, étudie la reliure à l’école des Beaux-arts de Toulon. En 1995, il obtient successivement  les félicitations du jury pour la qualité de son travail lors de la Troisième Biennale Européenne de la Reliure d’Art à Saint Jean de Luz,  la distinction « Eerwolle Vermelding voor bijzonder vackmanshap » lors du concours européen de Reliure d’Art organisé à La Haye ainsi que le grand prix régional de la Société d’Encouragement aux Métiers d’Art.

En 1997, il est récompensé de la médaille d’argent lors du Salon de l’Invention qui s’est tenu à Lyon pour son système de charnière et du premier prix lors de la Quatrième Biennale Européenne de la Reliure d’Art à Saint Jean de Luz.  En Italie, il est sélectionné lors du concours international de Macerata  » Cent reliures pour l’éternité  » et,  2 ans plus tard, pour « François d’Assise ».

En l’an 2000, il a reçu le titre de « Golden Book » à l’occasion du concours de reliure d’art Scripta Manent II organisé à Tallinn par la bibliothèque nationale d’Estonie. Il est également récompensé lors du Prix Liliane Bettencourt – Métiers du patrimoine  » Pour l’intelligence de la main « .

*2006, Concours « Pointe de Paris », nommé « Hors Concours ».

*2008, 1er prix pour les 400 ans de la ville de Québec et l’exposition  » Québec relié comme jamais ».

*2009, 1er prix au concours international de « Designers Bookbinders » à Oxford.

.- In The new bookbinder, vol 23 année 2003, page 37 à 39, vol 29, année 2009, page 93.
.- MDE Rundbrief, 2/2008 – page 16 et 17.
.- In Kniharsk Rocenka Sck, année 2099, page 67.
.- Encuadernacion de Arte, n°35, 3ème trimestre 2009, page 7 à 16.
.- Art et Métiers du livre, n°272, mai-juin 2009 – page 46 à 55, n°286 sept-oct 2011, page 2, 3 et 15.